EgoNet et Vennmaker : logiciels d’analyse de réseaux personnels

Un billet sur les réseaux personnels ou ego-network pour changer un peu. Qu’on se le dise, l’analyse de réseau n’est pas réservée aux fouilleurs de big data. Elle se prête très bien à une démarche de recherche plus qualitative. Les logiciels EgoNet et VennMaker, respectivement développés par des sociologues et des historiens, en témoignent.

Ces logiciels présentent la particularité d’associer un module permettant de générer un questionnaire ou guide d’entretien à un module de représentation et d’analyse de graphe. Bien que la partie analyse de graphe reste limitée, rien n’empêche l’utilisateur d’exporter le graphe de sortie et d’approfondir l’analyse avec des logiciels plus spécialisés (évoqués dans les autres billets du groupe fmr).

Les deux logiciels ne sont pas équivalents. L’utilisation d’EgoNet exige plus de rigueur que celle de VennMaker. Les deux logiciels permettent de construire un questionnaire dont les étapes sont bien balisées: le générateur de nom (« Citez-moi les personnes de votre entourage qui répondent à tel ou tel critère ») ; la qualification des relations entre un ego et ses alters (« Quelle est la nature de la relation que vous entretenez avec chacune de ces personnes ? ») ; la qualification des relations entre alters (« Quelle est la nature de la relation que ces personnes entretiennent entre elles ? »).

Ci-dessous, une capture d’écran de la partie entretien du logiciel Egonet :

Capture d'écran Egonet

Une fois le questionnaire généré, il est prévu que vous le complétiez, en direct, pendant l’entretien. Avec les réponses enregistrées, les logiciels génèrent le graphe du réseau personnel de la personne interrogée. Vous pouvez alors, le lui montrer, faire quelques traitements (calculs des indices de centralité basiques sur EgoNet) et en discuter avec elle.

Si c’est cette démarche qui vous intéresse, nous vous conseillons d’avoir plutôt recours à EgoNet car c’est l’interface qui s’y prête le mieux. En effet, la particularité de VennMaker est de permettre à son utilisateur d’intervenir directement sur le graphe sans qu’il y ait besoin du questionnaire. Contrairement à EgoNet, VennMaker permet de dessiner, littéralement, le réseau tout en réalisant l’entretien.

La souplesse de VennMaker est intéressante, à notre sens, s’il s’agit moins de réaliser un questionnaire qu’un entretien semi-directif. Les options de dessins sont originales pour, par exemple, rendre compte d’attributs multiples : on peut faire varier la forme et la couleur des nœuds et il est possible de les placer sur un cadran (en toile de fond) ce qui permet, éventuellement, d’indiquer leur localisation géographique.

Ci-dessous, une capture d’écran de l’interface graphique de VennMaker :

Capture d'écran VennMaker

Avec EgoNet, ce sont uniquement les réponses obtenues par le biais du questionnaire qui définissent le graphe. Cela permet d’éviter les erreurs d’interprétation du résultat a posteriori. En effet, le gros défaut de VennMaker est de permettre à l’utilisateur de modifier la configuration du graphe obtenu par le biais de l’entretien, après que celui-ci ait été réalisé. Le risque est alors important de ne plus pouvoir s’y retrouver. Un autre point positif en faveur d’Egonet : il est gratuit et libre ce qui n’est pas le cas de VennMaker (pour autant, une version d’essai gratuite est disponible en ligne). Les deux logiciels évoluent régulièrement pour pallier aux défauts rencontrés par les utilisateurs.

En conclusion, voici deux logiciels originaux pour les tenants d’une approche aux frontières du qualitatif et du quantitatif. Je remercie Ainhoa de Federico d’avoir organisé les deux ateliers méthodologiques qui m’ont permis de découvrir ces logiciels. Ces ateliers ont été organisés dans le cadre du Labex SMS (Structuration des Mondes Sociaux) à l’Université de Toulouse – Le Mirail. Le prochain atelier méthodologique aura lieu le 12 juin 2012 de 16 à 19h à la Maison de la Recherche (UTM).  Cette fois-ci, Juergen Lerner de l’Université de Konstanz viendra présenter le logiciel Visone (logiciel déjà évoqué sur ce blog).

Site du logiciel Egonet : http://sourceforge.net/projects/egonet/
Site du logiciel VennMaker : http://www.vennmaker.com/en/