REDES, volume 23, numéro thématique « El análisis de redes inter-organizacionales »

REDES (Revista Hispana para el Análisis de Redes Sociales) est une excellente revue électronique – librement accessible – consacrée à l’analyse des réseaux et le volume 23 qui vient d’être mis en ligne propose un riche numéro thématique consacré à l’analyse des organisations. Si la majorité des articles est disponible en espagnol, deux sont en portugais et l’un en version espagnole et anglaise (voir le sommaire ci-dessous).

Les thèmes abordés sont variés, qu’il s’agisse des réseaux de citations et de co-publications dans trois sciences sociales chiliennes (Zincke), d’une comparaison entre réseaux des grandes entreprises chiliennes et argentines (Salvaj et Lluch) ou des relations entre compagnies de production télévisuelles en Afrique sub-saharienne (Favre et al.) pour ne citer que les trois premiers articles. Le spectre des espaces balayés (de la ville à la région sub-continentale en passant par l’État) est large et montre la flexibilité de l’analyse de réseau. Au niveau méthodologique, peu d’innovations me semble-t-il (mais ma maîtrise de l’espagnol et du portugais n’est pas totale) : la densité des réseaux étudiés et les mesures de centralité des différents acteurs (degré, proximité et intermédiarité notamment) constituent les principaux outils mobilisés, excepté dans Fabre et al. où l’analyse multi-niveaux chère à Lazéga est menée via une ACM (Analyse des correspondances multiples).

ll est tout de même dommage que certains auteurs n’aient pas un peu travaillé leurs graphes afin de rendre leurs résultats plus lisibles et plus attractifs. Les sorties brutes de Pajek ou d’Ucinet sont largement perfectibles non ? Surtout pour une revue en ligne où les contraintes liées à l’utilisation de la couleur ne se posent pas.

Enfin, la conclusion de l’éditorial ne peut que réjouir le géographe que je suis dans la mesure où Álvaro Pina-Stranger souligne l’importance de prendre en compte les localisations et les distances entre acteurs pour l’analyse des réseaux entre organisations (« El estudio de la proximidad geográfica es sin duda uno de los principales ejes de desarrollo del análisis de redes inter-organizacionales. », p. 6). Ce souci est d’ailleurs visible dans la multiplication des sessions thématiques consacrées à la spatialité des réseaux dans les différents colloques signalés sur  ce blog ou dans la parution en début d’année d’un numéro de Social Networks intitulé Capturing context: Integrating spatial and social network analyses (vol. 34, n°1).

J’en profite pour signaler que REDES propose aussi une mailing-list qui peut utilement compléter celle de Réseaux sociaux.

logo de la revue en ligne REDES

Sommaire

Présentation du numéro

Álvaro Pina-Stranger, Introducción: el análisis de redes inter-organizacionales, p.1-6 (espagnol)

Articles

Claudio Ramos Zincke, Estructuras de comunicación en el campo de la ciencia social en Chile: un Análisis de Redes, p. 7-42 (espagnol).

Erica Salvaj et Andrea Lluch, Estudio comparativo del capitalismo argentino y chileno: un análisis desde las redes de directorio a fines del modelo sustitutivo de importaciones, p. 43-79 (espagnol) et p. 80-112 (anglais).

Guillaume Favre, Julien Brailly, Josiane Chatellet et Emmanuel Lazega, De la relación inter-individual a la relación inter-organizacional: Un análisis de redes multinivel de un mercado de programas de televisión en África subsahariana, p. 113-145 (espagnol).

Andrés Matta, Aportes del Análisis de Redes Sociales a la Gestión de Estrategias de Cooperación Empresarial, p. 146-177 (espagnol).

Edgar Reyes Junior, Cláudio dos Reis Gonçalo et Cristiane Nascimento Brandão, Mapeando as Relações Sociais em Aglomerados de Empresas, p. 178-201 (portugais).

Sergio Bulgacov, Sieglin de Kindl Cunha, Yara Bulgacov, João Carlos Cunha et Zandra Balbinot, Internacionalização de Empresas Participantes de Clusters: Condicionantes e práticas relacionais, p. 202-232 (portugais).

Leonardo Garavito G., Las redes informales inter-oganizacionales en la movilización por el agua en la Cuenca de México, 2005-2009, p. 233-260 (espagnol).

Paula Rodríguez-Modroño, Análisis relacional del capital social y el desarrollo de los sistemas productivos regionales, p. 260-290 (espagnol).

Compte-rendu

Ainhoa de Federico, Recensión del libro “La vie en réseau. Dynamique des relations sociales” de Claire Bidart, Alain Degenne y Michel Grossetti, p. 291-296 (espagnol).

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *