Compte rendu de l’atelier « Analyse de réseaux spatiaux et SIG » – SAGEO 2017

L’atelier « Analyse de réseaux spatiaux et SIG » s’est déroulé le lundi 6 novembre 2017 dans le cadre du colloque SAGEO qui s’est tenu à Rouen. L’objectif de cet atelier était de se familiariser avec l’analyse de réseaux ou d’approfondir ses connaissances en la matière dans un environnement SIG. Il visait aussi à questionner la pertinence : d’utiliser des SIG pour faire de l’analyse de réseaux ; d’hybrider les méthodes d’analyse spatiale et d’analyse de réseaux.

La journée a commencé par une présentation de Laurent Beauguitte qui a introduit les fondements de l’analyse de réseaux afin que les participant.e.s puissent partager un vocabulaire commun. En m’appuyant sur cette introduction, j’ai pu présenter la version 1.3 de mon plugin QGIS nommé « Network_Analysis ». Ainsi, à partir d’un graphe simplifié du réseau autoroutier français, des exemples concrets de l’utilisation du plugin ont été donnés : modélisation d’un réseau sous la forme d’un graphe ; calcul d’indicateurs simples ; étude de corrélations entre les indicateurs ; prise en compte de l’espace pour enrichir ces indicateurs (ici le support de la présentation). A la fin de la matinée, Ryma Hachi a présenté différents outils permettant d’analyser plus finement ce type de réseaux viaires, en particulier l’outil SDNA (ici le support de la présentation). Cette présentation a de nouveau insisté sur les problématiques relatives à la modélisation d’un réseau sous la forme d’un graphe.

Après la pause méridienne, nous avons introduit une nouvelle thématique : celle de l’analyse de flux. Françoise Bahoken a alors commencé cette deuxième partie de journée en présentant les enjeux relatifs à la visualisation des flux. Sa présentation recense notamment des outils permettant de manipuler et de visualiser des flux avec QGIS  (ici le support de la présentation). L’utilisation de R lui semble néanmoins indispensable, les outils disponibles sous QGIS lui semblant encore insuffisants. Ensuite, j’ai effectué une courte présentation sur la détection de communautés spatiales. En effet, les algorithmes de détection de communautés peuvent être considérés comme des outils puissants pour étudier des flux (ici le support de la présentation). Le plugin  « Network_Analysis » propose d’ailleurs des algorithmes permettant de détecter des communautés au sein d’un graphe. Néanmoins, les communautés détectées apparaissent souvent contraintes spatialement, c’est pourquoi le plugin propose aussi de détecter des « communautés spatiales ».

Les deux dernières présentations de cette journée ont permis à deux jeunes doctorantes de présenter leurs travaux de thèse. Premièrement, Laura Pauchard nous a présenté ses travaux sur les échanges parcellaires dans les régions d’élevage de l’ouest de la France. Ainsi, après nous avoir initié avec Maxime Marie à sa problématique de recherche, elle a présenté sa méthodologie. Cette méthodologie l’a conduite à avoir recours à de l’analyse de réseaux. En effet, les échanges parcellaires peuvent se formaliser sous la forme d’un graphe. Cette formalisation lui permet notamment d’identifier les acteurs ayant le plus d’intérêts à collaborer (ici le support de la présentation). Deuxièmement, Ryma Hachi a présenté ses travaux de thèse portant sur la description de l’évolution temporelle des réseaux viaires (ici le support de la présentation). Après avoir introduit précisément ce qu’elle cherchait à identifier, elle a présenté les indicateurs qu’elle développe actuellement. Ces indicateurs lui paraissent pertinents pour identifier les phases d’exploration et de densification de ces réseaux.

Voilà un résumé très rapide et malheureusement trop succinct de cette journée plutôt dense. A noter que ce compte rendu ne peut répondre qu’imparfaitement à des demandes qui m’ont été formulées. Néanmoins, les personnes n’ayant pas pu assister à l’atelier trouveront ici des éléments relatifs à cette journée, en espérant renouveler prochainement ce type d’atelier !


Serge Lhomme

Maitre de conférences à l’université Paris Est Créteil – Docteur en géographie de l’université Paris VII spécialité « dynamique des milieux et risques »

More Posts - Website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *