T comme triade

Ces billets visent à définir le plus clairement et le plus précisément possible des termes clés en analyse de réseau. Ils s’adressent à un public débutant et évitent autant que possible toute formalisation mathématique (pour cette dernière, voir les synthèses fmr sur Hal-Shs).

Une triade est constitué par un ensemble de trois sommets (triplets) et les liens éventuels entre ces sommets. Lorsqu’un lien est présent entre chacun des 3 sommets, on parle de triangle ou de triade fermée – il s’agit également d’une clique de taille 3 (tous les sommets possibles sont présents).

Dans le cas d’un graphe orienté simple, le recensement des triades (triad census), proposé en 1975 par Holland et Leinhardt, liste les différentes formes de triades présentes : de la triade vide (aucun lien) à la triade complète (6 liens). Un code numérique à trois chiffres donne dans l’ordre le  nombre de liens mutuels, le nombre  de liens asymétriques (lien de i vers j mais absence de lien de j vers i) et enfin le nombre de liens nuls. On parle du code MAN (mutuel, asymétrique, nul). Dans la figure ci-dessous, on voit par exemple que la triade vide est notée 003, la triade complète 300. La lettre parfois présente permet de différencier les directions des liens : haut (Up), bas (Down), cyclique (Cyclical) et T (Transitive). 120D signifie donc 1 lien mutuel en bas, 2 liens asymétriques et aucun lien nul.

1-s2.0-S0378873301000351-gr1

Source : http://www.paulmichaelcohen.com/what-can-monkeys-tell-us-about-facebook/ (consulté le 17 juin 2014)

Pour  la plupart des auteur-e-s, la triade est l’élément de base de l’analyse de réseau. Si la dyade permet de distinguer lien mutuel et lien asymétrique, la triade permet de mettre en évidence des phénomènes beaucoup plus riches, notamment au niveau sociologique, tels que la transitivité (si ij et ik sont présents, ik sera sans doute présent) ou la présence de trous structuraux (absence d’un lien au sein d’une triade).

Billets liés : C comme clustering coefficient, T comme trou structural

Retour au glossaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *